Gros coup de rabot sur les niches fiscales écologiques

Posté le 6 septembre 2010 par  Dans la catégorie : Imposition, News

C’était une des pistes d’économie annoncées par le gouvernement. Les niches fiscales vertes liées à la rénovation des logements vont subir un coup « de rabot » en 2011, affirment aujourd’hui Les Echos.euro Gros coup de rabot sur les niches fiscales écologiques

Ainsi dès le 1er janvier prochain, le crédit d’impôt développement durable, qui permet de réduire son impôt en améliorant l’isolation de son appartement, sera réduit de 10%. Par exemple pour les pompes à chaleur la baisse sera de 4% (36% au lieu de 40%), pour l’installation de double vitrage elle sera de 2.5% (22,5% au lieu de 25%) actuellement. La liste des travaux donnant droit à ce coup de pouce fiscal sera elle aussi réduite… Ces baisses de subventions devraient apporter au minimum 600 millions d’euros de recettes fiscales supplémentaires dans les caisses de l’Etat, selon le journal qui évoque des « arbitrages » rendus la semaine dernière à Matignon.

De plus, 400 autres millions d’euros vont être économisés grâce à une baisse motié du crédit d’impôt sur les panneaux solaires photovoltaïques. Le crédit d’impôt ne sera donc plus que de 25%, contre 50% actuellement. Avec la récente baisse des prix de rachat de l’électricité, l’attrait de ces installations pour les particuliers risque d’en prendre un sacré coup. En effet, la durée d’armotissement risque de passé à plus de 15 ans.