Après plusieurs mois de baisse les taux repartent à la hausse. En effet, entre le 26 et le 30 novembre dernier, l’ensemble des banques ont relevé leurs taux, qui sont ainsi passés, en moyenne, de 3,20% à 3,45%.

L’explication est simple : les emprunts d’Etat à dix ans ont vu leur taux augmenter depuis un moisa cause de la baisse de confiance dans les dettes publiques. Or ils servent de référence au marché de l’immobilier. Les banques veulent aussi limiter les renégociations de prêt, très nombreuses en ce moment.

Cette hausse des taux immobiliers ne devrait pas se poursuivre dans le temps car la Banque centrale européenne, qui donne le ton, maintient son taux directeur très bas pour faciliter le crédit pas cher pour soutenir l’économie. Mais à cause des tensions sur le financement des Etats, la période de baisse est sans doute terminée. Le plancher a probablement été atteint.

Les taux historiquement bas ont été un des accélérateurs de l’envolée des prix, avec pour conséquence le retour de la bulle immobilière. Donc cette remontée des taux devrait pousser à une certaine stabilisation des prix en 2011.

La bulle éclatera t’elle ? Nous en saurons plus d’en un un mois avec l’arrivée du PTZ+.