Jamais les taux des crédits immobiliers n’ont été aussi bas. Mais selon meilleurtaux.com, ils pourraient encore baisser pour passer sous la barre des 3% d’ici la fin de l’année. Niche fiscale Les taux des prêts pourraient encore baisser

Les taux actuels sont si bas que les ménages achèteraient presque les yeux fermés un logement pour en profiter. Du coup, les banques pour pulvériser leurs objectifs commerciaux annuels, pourraient encore baisser ces taux pour séduire de nouveaux clients.

Empruntis ne partage pas ce point de vue et annonce que les taux sont inchangés : « Nous avons encore enregistré quelques infimes baisses isolées régionalement et, parallèlement, des très légères hausses dans certains barèmes », résume Mael Bernier, porte-parole d’Empruntis.com.

C’est la BCE qui donnera le tempo en augmentant les taux directeurs. Une augmentation qui, d’après les spécialistes, n’interviendrait pas avant le printemps prochain. Encore un argument pour ne pas tarder à devenir propriétaire rapidement ou pour faire racheter votre crédit actuel.