Offre d’achat : comment se donner toutes les chances de la réussir ?

Offre d’achat : comment se donner toutes les chances de la réussir ?

Vous avez un coup de cœur pour un bien immobilier et vous souhaitez faire une proposition pour vous positionner afin de l’acquérir ? Vous devez dans ce cas faire une offre d’achat !

Il s’agit d’un acte juridique qui enclenche le processus de transaction immobilière à condition que l’offre formulée soit acceptée par le vendeur.

Lire également : Quel investissement en 2021 ?

Toutefois, face à la concurrence entre acquéreurs dans un marché immobilier actuel tendu, il est important de réussir à sortir du lot en se démarquant.

On vous donne ici toutes les informations pour mettre toutes les chances de votre côté pour que votre offre d’achat immobilier soit acceptée par le vendeur.

A lire aussi : Quelles sont les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier à La Rochelle ?

Une offre d’achat : c’est quoi en réalité ?

Encore appelée « offre de prix net vendeur », « promesse d’achat » ou encore « proposition d’achat immobilier », l’offre d’achat est un document écrit qui vous permet de notifier au vendeur votre désir d’acheter son bien immobilier. Autrement dit, il s’agit d’une promesse unilatérale d’un potentiel acheteur pour l’acquisition d’un bien en vente.

Dans le cas où le vendeur déciderait d’accepter votre offre, vous serez engagé vis-à-vis de lui. En ce qui concerne l’écriture de cette promesse d’achat, aucune règle n’encadre cela. Toutefois, vous devez prendre en compte certaines mentions pour formuler une offre d’achat au meilleur prix.

Quelques conseils efficaces pour réussir une offre d’achat ?

Dans le cadre de votre acquisition, pour préparer un dossier que le vendeur ne pourra pas refuser, l’observance de certaines étapes est capitale.

Respecter le formalisme de l’offre

L’offre formalisée communique de manière officielle votre proposition d’achat et exprime également vos éventuelles conditions. À cet effet, elle doit contenir certains éléments.

Le prix proposé

Le prix proposé doit prendre en compte les frais de l’agence et exclut les frais de notaire. Une offre avec un bon prix maximise vos chances.

Mais cela ne constitue pas non plus une garantie même si vous arrivez en premier.‍ Notons que le vendeur peut accepter la première offre au prix qui lui sera faite lorsqu’il met en vente directement son bien sans l’intermédiaire d’une agence.

Les conditions suspensives

Les conditions suspensives doivent être les plus légères possibles. Elles doivent se limiter à l’obtention d’un crédit qui vous protège. Ces conditions suspensives seront affinées dans la promesse de vente.

Par ailleurs, vous devez aussi notifier le montant de l’emprunt nécessaire au financement de l’opération, sans y indiquer de taux maximal.

Une offre sans condition suspensive d’obtention de prêt est à la fois contraire à la loi, mais surtout dangereuse pour vous.

Le délai de validité

Il est important de préciser la durée de validité de votre proposition. Pour éviter la mise en concurrence, il est recommandé de fixer un délai d’une semaine. À la fin de la période si le vendeur ne vous a pas répondu, votre offre devient caduque et vous en êtes libéré.

Personnaliser votre offre

Parfois, il est indiqué d’ajouter une touche plus personnelle à votre offre. Pour y arriver, deux choix s’offrent à vous. D’abord, vous pouvez le faire en expliquant votre motivation dans le corps de votre mail adressé à l’agence.

Il est aussi possible de personnaliser votre offre en ajoutant en pièces jointes du mail une courte lettre de motivation adressée au vendeur, si la situation s’y prête et si vous êtes à l’aise.

Grâce à cette lettre, vous pourrez évoquer les raisons et le contexte de votre recherche et expliquer votre coup de cœur pour l’appartement. Le but de cette lettre est de toucher le vendeur.

Rassurer sur votre capacité de financement

N’hésitez pas à ajouter en pièce jointe une simulation attestant de votre capacité d’emprunt après avoir brièvement décrit le mode de financement dans votre corps de mail. Même si cette pièce n’est pas requise, elle sera très appréciée.

Vous pouvez demander cette attestation de capacité de financement à votre courtier ou à votre banquier. Ce document prouve aux vendeurs que vous avez les ressources financières pour acheter l’appartement.

Quelles sont les erreurs à éviter dans le cadre d’une offre d’achat ?

Qu’il s’agisse de votre premier achat ou que vous soyez déjà propriétaire, certaines erreurs ne doivent pas être commises dans le cadre de votre offre d’achat. Il s’agit de :

  • Ne pas se lancer sans un dossier solide ;
  • Ne pas attendre d’être devant le fait accompli pour se créer un carnet d’adresses ;
  • Ne pas oublier de faire des compromis ;
  • Ne pas s’engager à moitié.