Comment estimer la valeur d’un bien immobilier : comment s’y prendre ?

Comment estimer la valeur d’un bien immobilier : comment s’y prendre ?

Si vous souhaitez vendre ou acquérir un bien immobilier, sachez qu’il y a certaines procédures indispensables qu’il vous faut respecter. Ces procédures vous permettent de vendre votre bien immobilier sans grande difficulté. Vous pourrez ainsi y tirer un coût idéal ou l’acquérir à un prix établi. En effet, l’estimation de la valeur d’un bien permet d’accélérer son processus de vente ou d’achat.

Toutefois, il est important de bien s’y prendre afin que le processus ne soit pas faussé et que le résultat final soit plus que favorable. Il est donc important de savoir comment s’y prendre pour y arriver.

A voir aussi : Pourquoi faire une SCPI ?

Estimation du bien immobilier selon la valeur accordée à la zone

Pour effectuer l’estimation idéale d’un bien immobilier, il faut passer certaines étapes essentielles. La première d’entre elles, que vous soyez vendeur ou acheteur, il va falloir prendre des renseignements sur les coûts de vente des logements voisins.

Pour une estimation efficace, il serait plus avisé de consulter un expert du domaine ou une des institutions en ligne. En effet, certaines institutions en ligne à l’instar de realadvisor.ch/fr/estimation-bien-immobilier mettent à votre disposition un outil gratuit d’estimation immobilière performant pour grandement vous faciliter la procédure.

A lire aussi : Quelles sont les charges non récupérables ?

Réaliser l’estimation du prix de vente du bien immobilier en tant qu’acheteur

Si vous désirez faire l’acquisition d’un bien immobilier, il y a de fortes chances que vous payez bien au-delà du coût normal du bien si vous l’estimez mal. Pour éviter que cela n’arrive, il y a plusieurs solutions dont vous pouvez disposer. La première solution étant la plus évidente est de consulter un ou plusieurs agents immobiliers.

En effet, dans ce cas leurs conseils peuvent vous être grandement utiles et favorables. Sachez que ce sont des professionnels du domaine qui maîtrisent chaque aspect du milieu. En outre, ils connaissent bien les dernières ventes effectuées dans un quartier, le statut des biens vendus, les offres proposées ainsi que la tendance à propos des prix.

Vous serez certainement satisfait en vous référant à leur jugement. Par contre, si vous êtes un habitué des procédures sur internet, notez que vous bénéficierez de la solution la moins lente et la moins onéreuse. Pour cela, il vous faudra faire un tour sur le site des notaires de France ou soit sur les sites d’évaluation de coût en ligne.

Retenez que ces sites vous apportent des estimations diverses en fonction de chaque quartier, objet de la demande. La carte interactive par exemple vous permet d’avoir accès aux coûts appliqués en moyenne, c’est-à-dire une fourchette élevée ou une fourchette bien basse.

Vous aurez donc connaissance du prix au-delà duquel le bien à acquérir est surestimé. Ainsi, il vous sera possible de mener des négociations appropriées par la suite pour bénéficier d’un prix à la baisse. Il faut également dire que l’État met à votre disposition les informations relatives aux ventes immobilières effectuées au cours de l’année.

Vous aurez ainsi une idée claire des coûts de vente des biens de votre quartier. Toutefois, concernant le décryptage des montants, il y a un inconvénient majeur à ne pas négliger auquel vous serez confronté. En effet, vous ne bénéficierez que de peu d’informations sur la situation du logement malgré son importance pour estimer le coût d’un logement.

Réaliser l’estimation du montant de vente du bien immobilier en tant que vendeur

Il faut noter que concernant le vendeur les conseils ne diffèrent pas vraiment. Il est donc inutile de surévaluer le coût d’un bien immobilier (un appartement ou une maison). Le risque majeur ici est qu’il est possible que vous n’arriviez pas à trouver d’acheteur pour le bien immobilier.

Pour avoir une idée claire des coûts moyens des biens immobiliers dans votre zone, vous pouvez faire un tour sur les sites d’estimations en ligne. Ces plateformes regorgent d’informations utiles et pratiques. Ensuite, il faudra que vous passiez par bon nombre d’agences immobilières afin de demander diverses estimations de prix.

Pour être sûr et certain de trouver le bon prix, l’idéal serait donc en premier de pouvoir recourir à des professionnels du milieu. Ensuite, il faudra s’arranger pour bénéficier des informations sur les dernières ventes effectuées. Et pour finir, prendre connaissance des annonces de biens immobiliers qui ont des similitudes au vôtre.

Estimer le prix de vente à travers des questions sur les travaux à réaliser

Il faut savoir qu’en plus de l’emplacement du bien à évaluer son état joue également un rôle important pour ce qui est de définir son prix de vente.

Faire l’estimation en tant qu’acheteur

Les éléments à prendre en compte pour comparer la valeur de deux biens sont multiples et divers. Parmi ces éléments essentiels, il y a par exemple l’état du bien. En un mot, un bien immobilier qui a besoin de plusieurs travaux de rénovation comparativement à un autre bien verra sa valeur chuter et devra comporter une décote.

Généralement dans ces cas, il est possible que cela soit déjà compris dans le prix de vente. Cependant, il ne faudra pas hésiter dans le cas où ce ne serait pas compris dans le coût de vente de le négocier. Pour ce faire, tenez compte de la hauteur des travaux qu’il faudra effectuer au sein du logement.

Réaliser l’estimation en tant que vendeur

Si les travaux à effectuer dans le logement ne portent que sur un coup de peinture ou des réparations minimes, il serait plus approprié de les réaliser soi-même avant la vente. Ainsi, vous pourrez mettre plus de chances de votre côté pour non seulement vendre le bien, mais également pour en tirer un bon prix en faisant bonne impression.

Si par contre les travaux à réaliser sont énormes, il est plus recommandé par la plupart des agents immobiliers de faire un devis des travaux à réaliser pour informer l’acheteur. Il peut s’agir de la toiture, d’une remise aux normes de l’électricité, du changement de la chaudière, etc.

Si l’acheteur est un investisseur par exemple, il voudra réaliser lui-même les travaux comme charges en fonction de son régime fiscal. Il pourra ensuite les déduire des revenus locatifs qu’il percevra. Il faut dire que pour faire des travaux dans le bien immobilier, certains acquéreurs demandent un rafraîchissement du bien immobilier.

De ce fait, retenez que vous n’avez nul besoin de retaper tout le bien immobilier avant sa vente. Il est possible en effet que la rénovation totale effectuée ne plaise pas à l’acquéreur et dans ce cas précis il refera lui-même ensuite la rénovation du bien.