Qu’est-ce que le faux plafond démontable ?

Qu’est-ce que le faux plafond démontable ?

La pose de faux plafond a montré son utilité dans les bâtiments, surtout ceux d’une grande dimension. Il séduit par son côté esthétique, mais peut être rassurant aussi en termes d’isolation. En rénovation ou pour une construction neuve, optez pour le faux plafond sous la forme souhaitée. Mais avant, découvrez ces informations pour vous aider à murir votre choix.

Qu’est-ce qu’un faux plafond ?

Le faux-plafond est un plafond installé sur le plafond principal. Léger du fait des matériaux qui le constituent comme les plaques de plâtre, il est également connu sous le nom de faux-planchers. Toutefois, il demande des connaissances spécifiques pour le poser ou le démonter, d’où l’intérêt de faire appel à des spécialistes reconnus : vous pouvez par exemple découvrir Pro-plaquiste pour réaliser un travail de qualité.

Lire également : Que faire pour débloquer vos volets roulants ?

Le faux-plafond est plébiscité dans les locaux comme les salles d’informatique et les bureaux pour son aspect décoratif, mais surtout parce qu’il permet de faire passer les câbles internet, d’énergie, de télécommunication. En fonction de la grandeur du local, vous choisirez la taille de faux-plafond adaptée.

Quelles sont les formes de faux-plafonds possibles ?

Il existe deux types de faux-plafonds qui se distinguent par les matériaux qui les composent. Un faux-plafond est soit suspendu soit tendu.

A voir aussi : Quel est le meilleur style de cuisine à adopter ?

Le faux-plafond suspendu

Sa structure est généralement faite de lame de bois, de PVC ou de plaques de plâtre. C’est le type de faux-plafond qui se fixe sur un support métallique fait de rails et de suspentes. Il peut être constitué aussi de briques à plafond.

Le faux-plafond tendu

À la différence du précédent, ce faux-plafond est une toile de tissu tendue entre les murs. Il peut être en polyester, en polyuréthane ou en PVC. Ce modèle est particulièrement difficile à poser mais avec l’aide d’un professionnel, la tâche sera plus facile.

installer faux plafond

Quel intérêt de poser un faux-plafond ?

Dans sa pose, le faux-plafond libère un espace appelé plénum qui le sépare du plafond principal. Le plénum permet de camoufler les défauts de l’ancien plafond, assurant ainsi la valorisation du local. De la même façon, il masque certains éléments peu esthétiques des installations sans pour autant empêcher d’y accéder en cas de panne.

Outre cet aspect décoratif, un faux-plafond est un bon isolant thermique et phonique. En réduisant la hauteur entre le plafond et le sol, il permet d’obtenir un espace plus rétréci et donc plus facile à chauffer.

C’est ce qui participe à son succès dans la construction ou la rénovation des locaux commerciaux, ceux-ci étant caractérisés par la grandeur de leurs dimensions. D’autre part, l’installation du faux-plafond le rend apte à absorber le bruit grâce à l’isolant placé dans le plénum.

Que dit la loi à propos des faux-plafonds ?

Même si la vérification reste difficile à ce jour, la loi exige des faux-plafonds suspendus une résistance au feu, d’au moins une demi-heure avant l’intervention des secours. Elle ajoute que lors de cette intervention, les secours ne doivent pas être exposés à des chutes d’éléments provenant du plafond en combustion.

Mais avant cette exigence, un critère de base détermine la qualité d’un faux-plafond suspendu : sa réaction au feu. La norme européenne EN 13501-2 établit une classification des matériaux de construction dans laquelle se trouvent la classe A1 pour les matériaux incombustibles, et la classe A2 pour ceux à combustion limitée. Pour une meilleure protection, optez pour un plafond dont la structure réunit ces deux classes de matériaux.

À lire : Quelle assurance pour des travaux de rénovation ?

À lire : Quel est le meilleur style de cuisine à adopter ?