Comment fonctionne un prêt relais sec ?

Comment fonctionne un prêt relais sec ?

Lorsque vous avez pour projet d’acheter une nouvelle maison, il existe différentes formules de crédits immobiliers auxquels vous pouvez avoir recours. Le prêt relais sec est l’une des formules de crédit qu’il vous est possible de solliciter pour disposer des fonds nécessaires à l’achat de votre nouvelle maison. Toutefois, avant de demander un prêt relais sec, il convient de comprendre le fonctionnement de ce dernier pour savoir à quoi s’en tenir. Voici donc l’essentiel à savoir sur le sujet.

Qui peut solliciter un prêt relais sec et pour quel but ?

Pour bénéficier d’un prêt relais sec, vous devez remplir trois conditions principales :

A découvrir également : Comment savoir combien on peut emprunter pour acheter une maison ?

  • vouloir acheter une nouvelle maison ;
  • posséder déjà un logement ;
  • désirer vendre l’ancien logement pour l’acquisition de la nouvelle.

Lorsque ces trois conditions sont remplies, vous pouvez demander un prêt relais sec. Celui-ci vous sera accordé pour vous permettre d’avoir les fonds utiles à l’achat de la nouvelle maison sans attendre la vente de l’ancienne. Ainsi, vous pouvez conclure l’opération d’achat de la nouvelle habitation aussi rapidement que vous le voulez pour y aménager sans tarder.

Quelles sont les conditions qui sous-tendent le fonctionnement du prêt relais sec ?

Le prêt relais sec est une forme de crédit dont le fonctionnement est régi par certaines caractéristiques. D’abord, il s’agit d’un emprunt dont la durée ne doit pas dépasser deux ans. C’est donc un prêt à court terme. Aussi, l’attribution de ce prêt implique que l’emprunteur ne dispose d’aucun crédit immobilier en cours sur le logement mis en vente. Ainsi, tout crédit sur le logement en question aurait été intégralement remboursé sans quoi le prêt relais sec ne saurait être accordé.

A lire aussi : Loi Pinel : pourquoi choisir ce dispositif pour investir dans l’immobilier 

Quel est le montant du prêt relais sec ?

Il dépend principalement de la valeur de l’ancien logement mis en vente. Très souvent, les banques appliquent un certain pourcentage à la valeur estimée pour l’ancien logement en question. Selon la banque, le pourcentage peut varier entre 50 % et 80 %, mais c’est 70 % que les banques appliquent généralement.

Pour ce qui est du remboursement du montant emprunté via le prêt relais sec, il se fait en un seul coup. En effet, le montant est à rembourser en une fois dès que la vente de l’ancien logement est clôturée. Au cours de la période entre le moment de l’emprunt et le remboursement, vous aurez juste à payer les intérêts du crédit contracté.

À quel taux ce type de crédit est-il accordé ?

Il faut dire que le taux appliqué au prêt relais sec est généralement plus élevé que celui d’un prêt immobilier classique. Pour cause, dans le cadre de ce type de crédit, la banque perçoit les intérêts pour une période assez courte.

Toutefois, il n’y a pas de quoi paniquer puisque cette formule de crédit s’étend sur quelques mois seulement. En effet, l’opération se clôture une fois que la vente de l’ancien logement est effective. Par ailleurs, la constitution du dossier pour cette forme de crédit peut nécessiter un coût considérable. Les frais de dossier sont souvent plus importants que ceux nécessaires pour un prêt classique.