Comment payer son logement étudiant ?

Comment payer son logement étudiant ?

Pour assister les étudiants ayant des difficultés pendant la période de leurs études, le gouvernement a mis en place plusieurs mécanismes d’aides financières. Ces dernières sont versées pour couvrir tout ou une partie du loyer sur une durée donnée. Découvrez ici comment vous pouvez accéder à ces aides afin de financer votre logement étudiant.

La Caution locative offerte par l’État

Le secrétariat de l’État à l’Enseignement Supérieur a récemment rendu public le projet de la mise en œuvre de la solution pour assurer la caution locative des étudiants.

Lire également : Pourquoi choisir une agence immobilière pour la location de son appartement?

Quel est ce dispositif ?

Nommé « la Clé », ce programme est mis en place pour soulager les étudiants ayant des difficultés à trouver un garant pour leur bail. Il leur permet principalement de ne pas payer une caution locative. En effet, l’État se porte garant au profit de ces derniers. Cela signifie qu’en cas de non-paiement de loyers, celui-ci s’engage à verser les dettes et à couvrir les indemnités du bailleur à travers un fond de garantie. Il faut noter que le programme est accessible à tous les étudiants sans considérer leur situation financière, familiale et de nationalité.

Quels sont les montants pris en compte ?

La limite du montant des loyers garantis dépend d’une région à une autre. Ce dernier est plafonné à 500 € pour les étudiants vivant en province. Pour ceux vivant en Île-de-France, il est fixé à 600 €.

A lire en complément : Comment réussir un investissement locatif autofinancé ?

Ce montant peut varier selon qu’il s’agit d’un couple d’étudiants. Le montant maximal de leurs loyers garantis représente les 60 % du loyer global.

Quelle est la contrepartie ?

La contrepartie ici est tout à fait simple. En effet, les bénéficiaires de cette garantie sont obligés de verser périodiquement une somme égale aux 1,5 % du loyer. Il s’agit d’une cotisation dont le montant peut lui aussi varier en fonction de la région. Ce dernier est fixé à :

  • 7,50 € en province ;
  • 9 € en Île-de-France et
  • 10,50 € à Paris.

Comment bénéficier de cette garantie ?

Tout étudiant, sans condition de nationalité, d’âge et de situation sociale est éligible à ce programme. Cependant, pour bénéficier de cette garantie, il faut adresser une demande à l’endroit du CROUS le plus proche.

Un programme de bourse pour les étudiants modestes

Une réforme des bourses universitaires avait été entreprise pour la rentrée 2014-2015. Parmi les nombreuses innovations, un seul programme a attiré l’attention de plus d’un dans le temps. Il s’agit de l’octroi d’une bourse à valeur de 1 000 € aux étudiants de l’échelon zéro. En effet, elle concerne les étudiants qui sont en réalité dispensés des droits d’inscription à l’université et qui ne bénéficient d’aucune allocation.

L’un des objectifs principaux de cette réforme est de permettre aux bénéficiaires de faire face à leurs charges, notamment en ce qui concerne le logement. Il faut rappeler que selon les chiffres, les 50 % du montant de cette bourse sont dépensés pour le financement des logements. Cela vient confirmer l’opportunité de cette action sociale tout à fait exceptionnelle.

Voilà quelques exemples d’aides qui s’offrent à vous pour le paiement de vos loyers pendant vos études universitaires. N’hésitez pas à saisir ces opportunités dans le délai prévu à cet effet.