Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière

Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière

Face à la demande exponentielle de logements, les différents gouvernements français ont proposé un certain nombre de dispositifs pour encourager l’investissement immobilier. Autrement dit, depuis quelques années déjà, la loi autorise une défiscalisation immobilière à tout investisseur qui s’inscrit dans un dispositif précis. Découvrez ici quelques dispositifs actuels de défiscalisation immobilière ainsi que leurs avantages.

Le dispositif Pinel

Au nombre des dispositifs de défiscalisation immobilière, il y a la loi Pinel. Il s’agit d’un système d’incitation à l’investissement locatif proposé depuis 2014. Son objectif est de promouvoir les travaux dans l’immobilier neuf.

A lire également : Quels sont les pièges de la loi Pinel ?

La loi Pinel offre des avantages fiscaux dont la valeur peut s’estimer à 63 000 € en matière de réduction d’impôts. Toutefois, le dispositif prévoit quelques conditions aux investisseurs. D’abord, le propriétaire a l’obligation de mettre en location le bâtiment.

Ensuite, il faut que les logements soient des résidences collectives. La loi Pinel exige également que le bien immobilier soit en location pendant une certaine durée.

A lire aussi : Comment bien profiter des dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier ?

Ainsi, l’investisseur bénéficie de réductions d’impôts selon le principe suivant. Pour un bien immobilier mis en location pendant 6 ans, la réduction d’impôt est de 10,5 % sur les revenus locatifs. Lorsque le logement est en location pendant 9 ou 12 ans, la réduction de l’impôt est respectivement de 15 % et 17 % sur les revenus.

La défiscalisation immobilière selon la loi Denormandie

La loi Denormandie est un dispositif qui vient appuyer la loi Pinel. Ce type de défiscalisation immobilière a pour but d’inciter les investisseurs à engager des travaux de rénovation dans le logement ancien.

Le principe de cette loi est de réduire grâce aux travaux, l’ancien, au sein des villes sélectionnées. Cela dit, avant d’engager un investissement locatif avec ce dispositif, il est bien de prendre au préalable quelques informations.

Pour le moment, tout investissement selon la loi Denormandie doit se faire avant le 31 décembre 2023. Pour bénéficier d’une réduction d’impôts suivant ce dispositif, les travaux engagés doivent représenter 25 % du montant total de l’investissement.

De même, les travaux doivent toucher les éléments suivants :

  • l’isolation ;
  • la chaudière ;
  • l’extension de la surface habitable s’il s’agit d’une maison.

Ainsi, la réduction d’impôts est de 12 % si la location est sur 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % avec 12 ans.

Le dispositif de la location meublée non professionnelle (LMNP)

défiscalisation immobilière

Toujours dans l’objectif d’engager un investissement locatif, la loi a proposé d’autres dispositifs en dehors du dispositif Pinel et Denormandie. À cet effet, vous avez également la location meublée non professionnelle (LMNP). C’est l’un des dispositifs orientés aux contribuables non professionnels du secteur de l’immobilier.

Tout citoyen qui désire avoir des revenus complémentaires et bénéficier d’une réduction d’impôt peut avoir le statut de loueur meublé non professionnel. Il faut donc reconnaître que la première condition du dispositif LMNP est la situation professionnelle du bailleur. Aussi, le dispositif veut que le locataire ait tout le matériel nécessaire à son confort. Le logement mis en location peut être ancien ou neuf.

Quant au bailleur, pour qu’il ne soit pas vu comme un professionnel de l’immobilier, les revenus doivent observer un plafond. En effet, le dispositif LMNP exige que les revenus issus de l’investissement locatif doivent être inférieurs ou égaux à 23 000 €.

Comment choisir son dispositif de défiscalisation immobilière ?

Les dispositifs de défiscalisation immobilière ne sont pas nouveaux sur le territoire français. Ils existent depuis de nombreuses années afin d’inciter les investisseurs à un investissement locatif dans l’ancien ou le neuf. Toutefois, la réduction des impôts est l’un des principaux avantages de ces dispositifs.

Pour un débutant de l’investissement immobilier, le mieux est de faire appel à un agent immobilier professionnel. Celui-ci a toutes les compétences pour donner des orientations suivant le montant à investir.

De même, il est possible de s’informer sur la tendance immobilière. En effet, la défiscalisation immobilière évolue chaque année en France. La loi supprime certains dispositifs pour laisser place à d’autres afin de faire profiter aux investisseurs une meilleure réduction de l’impôt.

Au même, le montant de la réduction des impôts peut changer d’une année à une autre. Compte tenu de tous ces paramètres, la meilleure formule est de recourir à un professionnel immobilier.