Calcul de charge mur porteur : comment l’appliquer ?

Calcul de charge mur porteur : comment l’appliquer ?

Il est important de noter que le calcul de la charge d’un mur porteur est une étape cruciale de la conception d’un bâtiment. Si le mur n’est pas suffisamment solide, il pourrait s’effondrer, ce qui peut entraîner des blessures graves et des dommages matériels considérables. Il est donc essentiel de s’assurer que le mur est conçu et construit de manière adéquate pour supporter la charge qui lui est imposée. Pour cela, vous devez calculer la charge d’un mur porteur. Comment appliquer le calcul de charge d’un mur porteur ?

Le dispositif à suivre pour déterminer la charge d’un mur porteur

Pour calculer la charge que peut supporter un mur porteur, vous devez d’abord connaître la résistance des matériaux qui le composent et la hauteur et la largeur du mur. Vous devez également tenir compte de la distribution de la charge sur le mur, ainsi que des éventuelles charges externes, comme la neige ou le vent.

A lire aussi : Immobilier : pourquoi contacter une agence spécialisée ?

Pour déterminer la charge d’un mur porteur, vous devez en premier lieu déterminer la charge maximale. Celle que doit supporter le mur, en prenant en compte la hauteur et la largeur du mur. Mais aussi la charge qui lui est appliquée (par exemple, le poids des étages supérieurs d’une maison).

Ensuite, vous devez calculer la résistance du mur en fonction de ses matériaux et de sa construction. Pour ensuite, divisez la charge maximale par la résistance du mur pour obtenir la déformation maximale tolérée par le mur. Après quoi vous devez comparer la déformation maximale tolérée au déplacement maximal que le mur peut subir sans être endommagé. Si le déplacement maximal est inférieur à la déformation maximale tolérée, le mur est capable de supporter la charge. Sinon, il est nécessaire de renforcer le mur ou de réduire la charge qu’il doit supporter.

A découvrir également : Les avantages d’investir dans l’immobilier : Pourquoi devriez-vous faire le grand saut maintenant

La formule de charge d’un mur porteur

Pour calculer la charge mur porteur, il faut d’abord connaître la charge totale qui sera appliquée sur le mur. Cette charge totale peut être divisée en deux parties : la charge permanente, qui est la charge qui sera présente sur le mur en permanence (par exemple, le poids des murs eux-mêmes et des éléments de structure tels que les poutres et les colonnes), et la charge variable, qui est la charge qui n’est présente que temporairement (par exemple, le poids des personnes et des meubles).

Une fois que vous avez déterminé la charge totale qui sera appliquée sur le mur, vous pouvez utiliser des formules ou des tables de charge pour déterminer la charge maximale que le mur peut supporter. Ces formules et tables tiennent compte de plusieurs facteurs, tels que la hauteur du mur, la largeur du mur, le matériau du mur et la distance entre les points d’appui du mur.

Charge mur porteur (en kilogrammes) = Charge totale (en kilogrammes) / (Largeur du mur (en mètres) x Hauteur du mur (en mètres))

Il est important de noter que cette formule ne tient pas compte de tous les facteurs qui peuvent influencer la capacité portante d’un mur, comme la nature du sol, l’épaisseur des matériaux de construction, etc. Il est donc recommandé de faire appel à un professionnel (un ingénieur ou un architecte) pour évaluer correctement la charge que votre mur peut supporter.

Un exemple de calcul simple

Supposons que nous voulons calculer la charge sur un mur porteur en béton de 20 cm d’épaisseur soutenant un plancher en bois et une toiture en tuiles. La charge totale est de 50 kN. La résistance du mur en béton est de 25 MPa. La section du mur est donc de 20 cm * 25 MPa = 500 cm². La charge par unité de longueur sera donc de 50 kN / 500 cm² = 0,1 kN/cm.

Il est important de noter que ce calcul ne tient pas compte de tous les facteurs qui peuvent influencer la charge sur le mur, tels que les charges de vent et de neige, les efforts de flexion et de torsion, et les variations de température. Pour un calcul précis, il est recommandé de faire appel à un ingénieur en structure ou à un professionnel qualifié.