Les dispositifs de défiscalisation immobilière en France

Les dispositifs de défiscalisation immobilière en France

La France propose plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière. Ils sont tous conçus pour encourager les investissements dans l’immobilier, en offrant des avantages fiscaux aux personnes qui investissent dans des propriétés à usage locatif. Dans cet article nous vous parlons de quatre dispositifs de défiscalisation.

Qu’est-ce qu’un dispositif de défiscalisation ?

Un processus de défiscalisation immobilière est un dispositif qui vous permet de réduire le montant de vos impôts en investissant dans l’immobilier. Cela peut être accompli en achetant un bien immobilier et en le louant. Ou encore en s’engageant dans une structure de placement immobilier telle que SCPI (société civile de placement immobilier).

A voir aussi : Les meilleures astuces pour optimiser votre défiscalisation immobilière

Les différents dispositifs de défiscalisation immobilière proposés en France sont conçus pour répondre à des besoins et des objectifs spécifiques. On distingue la préparation pour la retraite et la constitution d’un patrimoine. Mais aussi la sécurité financière pour les enfants et l’obtention d’un revenu complémentaire.

Les avantages fiscaux que vous pouvez recevoir dépendent du dispositif de défiscalisation choisi. Ils dépendent aussi des conditions d’investissement et de location et des législations fiscales en vigueur.

A lire en complément : Comment bien défiscaliser ?

Les différents dispositifs de défiscalisation en France ?

On retrouve plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière en France.

La loi Pinel

La loi Pinel permet aux investisseurs d’acheter un bien immobilier neuf, de le louer et de bénéficier d’une réduction d’impôts en respectant certaines conditions telles que la zone d’implantation du bien, les locataires, le plafonnement des loyers et la durée de location.

L’investissement en loi Pinel est limité à deux logements par an et à un plafond de 300 000€ d’investissement par personne et de 5 500€ par mètre carré de surface habitable. La durée minimale de location est de 6 ans, mais peut aller jusqu’à 12 ans, ce qui peut donner une réduction d’impôt de 12 à 21% de l’investissement, dans la limite de 63 000€.

Le dispositif Malraux

Ce dispositif à pour but d’encourager la restauration de biens immobiliers anciens ayant un caractère historique. Il permet aux investisseurs d’obtenir une réduction d’impôt allant jusqu’à 30% des dépenses réalisées pour les travaux de restauration du bien immobilier.

La réduction d’impôt est proportionnelle au montant dépensé pour la rénovation du bien historique, dans la limite d’un plafond de 400 000€ sur 4 ans consécutifs. Depuis 2017, les investisseurs peuvent reporter ce plafond à l’année suivante, selon leurs besoins.

La Nue-propriété

La Nue-propriété, également appelée démembrement de propriété, permet d’acquérir la nue-propriété d’un bien immobilier, c’est-à-dire d’en devenir propriétaire sans en avoir la jouissance.

La jouissance est confiée à un tiers, souvent un loueur en meublé professionnel, qui assure la gestion locative du bien. Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, sans avoir à effectuer de gros travaux.

Le dispositif LMNP

Le LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) permet de louer un bien immobilier meublé en tant que particulier. Il permet aussi de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les loyers perçus sont imposables dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Cela permet donc de réduire l’impôt sur le revenu.

Cependant, il est important de noter que cette réduction d’impôt ne s’applique qu’à certaines conditions. Notamment sur la durée de la location et sur le plafond de loyers perçus.