L’essentiel à savoir sur la défiscalisation en la loi Malraux

L’essentiel à savoir sur la défiscalisation en la loi Malraux

Aujourd’hui, la loi offre beaucoup d’avantages en matière d’investissement de type particulier. En effet, si vous avez un immeuble à rénover et à mettre en location, la loi autorise une défiscalisation immobilière sur tous les travaux à effectuer. Cet article vous présente les avantages de la défiscalisation Malraux. 

Pourquoi la défiscalisation en la loi Malraux ? 

Selon la loi de la défiscalisation, si vous prévoyez rénover votre bâtiment ou votre immeuble, le dispositif Malraux vous octroie une grande réduction d’impôts afin de vous permettre de finir vos travaux. Ceci permet de restaurer l’immobilier dans la ville de l’hexagone et aussi d’assurer une protection du patrimoine historique du quartier. 

A lire également : Votre premier achat de maison ? Ce qu'il vous faut savoir !

Il faut reconnaitre que la loi de la défiscalisation n’affecte que des quartiers cibles de Paris. Par ailleurs, ce dispositif est mis sur pied afin de valoriser certains quartiers à caractère historique. Les propriétaires d’immeuble n’auront plus du mal à rénover ou à changer le visage à leurs différents biens immobiliers. 

Quels sont les vrais avantages de loi de la défiscalisation ? 

C’est une loi qui vient à point nommé pour avantager les deux parties prenantes. L’état rénove ou entretient le paysage de certains quartiers de l’hexagone, tout en permettant aux propriétaires d’immeubles de bénéficier des plusieurs avantages fiscaux. 

A lire également : Charmante longère à vendre : une opportunité immobilière à ne pas manquer

En effet, elle favorise et encourage l’investissement locatif, vous pouvez facilement transformer votre immeuble en tout neuf. La défiscalisation en la loi Malraux reste très similaire avec la loi Pinel. De même, selon les conditions d’attribution, le taux fiscal peut même dépasser 63 000 euros.

Les conditions à remplir pour bénéficier de la défiscalisation en loi Malraux

Toutefois, pour bénéficier de cette loi, il faut répondre à un certain nombre de conditions. Tout d’abord, l’investissement doit être réalisé avant le début des travaux. La propriété doit être localisée dans une zone concernée par le dispositif Malraux. Les travaux doivent être dirigés vers la restauration complète ou partielle du bien immobilier et ils doivent être supervisés par un architecte des monuments historiques. Le coût total des travaux doit atteindre 400 000 euros et représenter au moins 50% de la valeur totale du bâtiment après rénovation. Vous devez louer le bien immobilier pendant une période minimale de neuf ans. Pendant cette période, vous pouvez louer le bien immobilier sans restriction mais vous ne pouvez pas y vivre vous-même ni en faire usage personnellement sous peine d’annuler les avantages fiscaux accordés par ce régime fiscal avantageux. C’est pourquoi, avant de vous lancer dans ce type d’investissement locatif en loi Malraux, vous devez consulter un expert dans votre domaine afin qu’il puisse vous conseiller adéquatement sur les démarches à suivre pour bénéficier pleinement des avantages offerts et éviter tout risque éventuel pouvant nuire à votre investissement.

Les différentes étapes à suivre pour mettre en place une défiscalisation en loi Malraux

Maintenant que vous en savez plus sur les avantages de la loi Malraux, il faut connaître les différentes étapes à suivre pour mettre en place une défiscalisation efficace. Tout d’abord, avant de vous lancer dans l’aventure, il est recommandé de procéder à une étude préalable afin d’évaluer le coût global des travaux et leur durée. Cette étape permettra aussi d’estimer le montant total des économies fiscales que vous pouvez réaliser grâce au dispositif Malraux.

Après avoir choisi votre bien immobilier et décidé du budget alloué aux travaux, vous devrez chercher un architecte spécialisé. Ce dernier sera chargé de superviser les travaux de restauration et veillera à ce qu’ils soient réalisés conformément aux critères exigés par la loi Malraux.

Une fois ces deux premières étapes franchies avec succès, il conviendra alors de contacter un professionnel tel qu’un avocat fiscaliste ou encore un conseiller en gestion patrimoniale qui pourra fournir toutes les informations nécessaires liées au montage financier.

Il faudra ensuite passer par une phase administrative qui consistera principalement à obtenir l’autorisation des monuments historiques et celle spécifique pour la mise en location du bien restauré.

Une fois tous ces éléments réunis (autorisations administratives et dossier complet), l’investisseur peut se tourner vers sa banque habituelle ou faire appel directement aux établissements financiers spécialisés dans la défiscalisation immobilière afin d’obtenir le financement nécessaire pour mener à bien son projet immobilier.

Une fois le financement obtenu et les travaux de restauration terminés, il est temps de louer votre bien immobilier en loi Malraux. Vous pourrez ainsi profiter des avantages fiscaux accordés par la loi pendant toute la durée du bail locatif (neuf ans minimum).

La mise en place d’un investissement locatif en loi Malraux demande une grande précision dans son exécution; il est donc impératif de s’entourer des meilleurs professionnels pour réussir à bénéficier pleinement de tous ses avantages fiscaux tout en évitant d’éventuelles erreurs qui pourraient nuire à l’efficacité du dispositif.