Quelles démarches administratives faire lors d’un déménagement au Portugal ?

Quelles démarches administratives faire lors d’un déménagement au Portugal ?

Avec 10,35 millions d’habitants, le Portugal fait partie des pays les plus développés d’Europe du Sud. Encore appelé Lusitanie, l’État possède certains points forts qui justifient sa croissance. Le Portugal est en effet le premier producteur mondial de liège, avec à lui seul 70 % de la production. De plus, le tourisme de cette république semi-présidentielle est en plein essor, notamment grâce à ses côtes qui sont parmi les plus belles au monde. Vous prévoyez de déménager au Portugal ? Voici les formalités administratives auxquelles vous devez vous soumettre et les documents que vous devez remplir.

Le Portugal, une destination de choix pour les Français qui s’expatrient

Selon une récente étude, le nombre de Français vivant au Portugal est compris entre 50 000 et 60 000 personnes. Cette tendance pour le pays lusitanien s’explique à bien des égards. Tout d’abord, le coût de la vie au Portugal est globalement plus abordable qu’en France. De même, le secteur de l’immobilier propose des tarifs bien plus attractifs qu’en France. Il faut ainsi débourser 2 600 euros /m² pour acquérir un appartement dans le centre-ville de Lisbonne, contre 5 650 en France. Par ailleurs, la flexibilité de la fiscalité portugaise attire bon nombre de Français. Avec le statut portugais de résident non habituel, vous bénéficiez en effet d’une exonération d’impôts pendant 10 ans si vous habitez sur le territoire durant au moins 183 jours par an.

A lire aussi : Les bénéfices et limitations d'un déménagement avec ou sans déménageur professionnel

De plus, l’impôt sur les sociétés au Portugal est fixé à 21 %, contre 25 % en France. S’expatrier au Portugal nécessite toutefois d’être éligible vis-à-vis de certaines conditions. Vous devez donc posséder une pièce d’identité et un passeport en cours de validité. Les citoyens français désireux de vivre au Portugal doivent faire une demande de certificat de résident. Il s’agit d’un document qui permet aux étrangers de vivre durablement dans le pays. Retenez également que pour vous expatrier au Portugal, vous devez avoir un travail, une promesse d’embauche ou tout au moins appartenir à une famille qui a fait une demande d’installation sur le territoire. Pour plus d’informations sur les documents à fournir, visitez la plateforme https://anchorless.io, et démarrez dès maintenant votre projet de mobilité vers le Portugal.

s'expatrier au Portugal documents déménagement

A voir aussi : Déménagement : 3 utilitaires à louer

Le numéro d’identification fiscal ou NIF au Portugal

L’une des principales exigences pour vivre en toute quiétude au Portugal est de détenir un NIF. Le numéro d’identification fiscale est un code à 9 chiffres qui permet aux étrangers comme aux locaux de faire des transactions bancaires dans le pays. De même, le NIF est nécessaire pour avoir accès aux services des opérateurs de téléphonie, d’électricité ou encore pour la location d’un appartement. Afin de profiter de ces nombreux avantages, nous vous recommandons vivement de faire la demande de votre NIF avant votre arrivée au Portugal. Si vous résidez hors de l’Union européenne, vous devez être représenté par un citoyen vivant au Portugal. Cette personne se chargera d’introduire votre demande de NIF provisoire auprès des autorités compétentes (Finanças). Pour ce faire, vous devez fournir :

  • une pièce d’identité valide,
  • un justificatif de votre actuel domicile,
  • une procuration de votre représentant fiscal au Portugal.

Si vous n’avez aucune connaissance au Portugal, il est possible d’obtenir un NIF provisoire en sollicitant les services de sociétés en ligne ou d’avocats spécialisés. Les coûts de ces prestations peuvent avoisiner les 1 000 euros selon l’intermédiaire choisi, pour une durée d’environ 6 jours. Par contre, si vous habitez dans l’espace UE, rendez-vous directement dans un bureau de la Finanças et faites votre demande. Généralement gratuite, l’attribution du NIF se fait en quelques minutes.

Inscrivez-vous au registre des Français hors de France

Vous souhaitez conserver vos droits français malgré votre expatriation au Portugal ? Il est donc indispensable de vous inscrire au registre des Français hors de France. Cet annuaire électronique recense la liste des citoyens français vivant dans un autre pays. L’un des plus grands intérêts de ce registre est qu’il vous permet de réaliser vos opérations bancaires et formalités administratives depuis le Portugal en direction de la France sans difficulté.

De même, vous inscrire au registre des Français hors de France vous autorise à exprimer votre suffrage dans le cadre des processus électoraux en France. De plus, vous êtes informé en temps réel de l’actualité française, au même titre que les résidents français. Pour bénéficier de ces privilèges, il suffit de créer un compte sur le site officiel, et de renseigner les informations demandées.

Trouvez un logement au Portugal

Comme en France, les options sont nombreuses pour vous loger au Portugal. Elles dépendent principalement de votre budget et de vos envies de confort. Vous pouvez louer un appartement, une chambre d’hôtel ou encore une maison. Cette dernière alternative semble être la plus avantageuse, surtout lorsque vous souhaitez séjourner durablement au Portugal. En fonction de vos aspirations, vous devez étudier les modalités de chaque bail de location avant de le signer. Quelle que soit l’option que vous choisissez, vous devez vous faire délivrer une attestation de résidence. C’est un certificat qui prouve que vous vivez effectivement sur les terres portugaises.

Précisons également qu’à l’instar du NIF, l’attestation de résidence est utile lors de certaines procédures administratives. Pour obtenir ce document, il suffit de vous rendre dans la mairie de votre zone de résidence, en vous munissant de votre pièce d’identité et de votre NIF. Sont également autorisés les contrats de location et les actes d’achat de maison. L’attestation de résidence est généralement délivrée sous 48 heures, et la procédure coûte environ 5 euros.

La santé : comment vous assurer au Portugal ?

L’un des aspects à ne surtout pas négliger lors d’un séjour à l’étranger est l’assurance santé. Au Portugal, le SNS (Service national de santé) est l’organe qui prend en charge l’assurance maladie. Ainsi, tout ressortissant français vivant au Portugal doit se faire enregistrer dans le centre de santé le plus près de sa résidence afin d’être pris en compte par le SNS.

Il convient de préciser que cette assurance maladie est gratuite pour les handicapés, les personnes à faible revenu, les enfants de moins de 12 ans, etc. Hormis ces cas particuliers, vous devez débourser entre 60 et 450 euros, selon la mutuelle que vous souscrivez. Sachez que ce ticket modérateur vous fera bénéficier d’une large gamme de soins dans les établissements publics comme privés.

vivre au Portugal documents démarches

Immatriculez votre voiture

Vous déménagez au Portugal avec votre véhicule ? Soyez rassuré, il est tout à fait possible de circuler librement sur le territoire avec votre voiture française. Au-delà de six mois, ce privilège ne vous est toutefois plus accordé. Passé ce délai, la loi portugaise vous oblige en effet à faire immatriculer votre véhicule, selon les dispositions locales. Ainsi, avec le statut de résident, vous devez assurer votre auto, au risque de payer de lourdes amendes.

De plus, immatriculer votre voiture au Portugal vous rend éligible pour l’exonération de l’ISV (Impôt sur les véhicules). Sur les sites spécialisés, vous trouverez l’ensemble des démarches à mener pour obtenir votre immatriculation portugaise. Il est également possible de passer par les structures qui possèdent des services de légalisation de véhicules, moyennant une contrepartie financière.