5 conseils pour une peinture réussie

Vous avez envie de relooker votre demeure, de refaire la décoration ? Alors, un coup de peinture fera certainement l’affaire. Loin d’être une tâche facile, c’est à un art que vous êtes appelé et vous devez faire le nécessaire pour que le résultat soit des plus resplendissants. Pour ce faire, voici cinq conseils qui vous aideront à avoir une peinture réussie.

Choisir le bon produit

A lire en complément : Investissement immobilier : toujours le placement préféré des français

Vous avez le choix entre deux types de peintures. La peinture à eau et la peinture à huile. La peinture à huile ou glycéro est fortement appréciée par les professionnels de la peinture pour sa résistance et sa durabilité. Cependant, elle dégage une forte odeur et vous aurez besoin de ventiler longuement la salle après sa pose. En effet, l’odeur tenace et les émanations de solvant qu’elle dégage peuvent être nocives. Il vous faudra de la précision pour la passer.

Quant à la peinture à eau ou acrylique, elle est presque sans odeur et facile à appliquer. La peinture à eau contient par ailleurs moins de solvant organique nocif à l’environnement et sèche plus vite. En revanche, elle est moins résistante que celle à l’huile sur le long terme.

A voir aussi : Impôt sur les plus values immobilières – une réforme en vue

La parfaite finition

Pour la finition de votre peinture, vous avez le choix entre la mate, la satinée et la brillante. Si vous devez peindre les chambres d’enfant, la cuisine ou toute autre pièce à forte sollicitation, préférez les finitions brillantes, car elles sont faciles à entretenir et peuvent être lessivées. Cependant, elles ne sont pas idéales pour des défauts de murs irréguliers ou les imperfections du support. Quant au mat, il masque ces imperfections et n’est en revanche pas facile à nettoyer. La finition satinée par contre convient à tout support.

Essayer la peinture

Tester la peinture confirmera si son style, sa couleur et sa finition produiront bien les effets souhaités. Vous pouvez la tester sur un pan de mur ou un carton blanc. Ainsi, vous aurez une idée claire de la teinte à adopter et de l’endroit où la placer. Pour ce faire, approvisionnez-vous en échantillons de tests et faites des tests jusqu’à trouver la formule idéale.

Préparer le support

Avant de commencer à peindre, votre support doit être préparé au risque de ne pas obtenir des murs imparfaits. Il doit être donc lessivé de préférence de bas en haut pour pallier aux coulures sales. Lorsque des fissures sont identifiées sur le support à peindre, il vous faudra les reboucher en y passant l’enduit de lissage. En ce qui concerne les murs en plaque de plâtres, il faudra poncer la moindre imperfection pour qu’ils soient lisses au toucher et sans bosses.

Passer la peinture au bon moment

La météo s’avère très importante si vous voulez avoir une peinture réussie. En effet, des temps trop chauds, trop froids ou trop humides amoindriront les performances de la peinture. Par exemple, lorsque vous voudrez passer votre peinture en temps trop froid, en hiver, elle sera collante et prendra assez de temps pour sécher. En pleine chaleur par contre, le séchage sera rapide et pourrait avoir des répercussions sur la résistance de la peinture dans le long terme. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de faire ou refaire sa peinture en automne.