Comment bien négocier le prix d’une propriété

Comment bien négocier le prix d’une propriété

L’achat d’une propriété est un investissement sérieux. Ainsi, pour éviter de s’endetter avec les rénovations après achat, il est important de procéder préalablement à de sérieuses négociations. Quels sont alors les critères à prendre en compte pour réussir la négociation du prix d’une propriété ? Retrouvez la réponse à cette problématique dans cet article.

Commencez par faire une estimation de la valeur de la propriété

Avant de débuter les négociations pour l’achat d’une propriété,  il est important de faire soi-même une estimation approximative du prix. Pour ce faire, il vous faudra dans un premier temps vous renseigner sur le prix du mètre carré. En vous basant sur le prix du mètre carré et des dimensions de la propriété que vous désirez acheter, il vous sera possible d’obtenir une première valeur du bien immobilier. Bien entendu, le prix du mètre ne vous donne pas une valeur exacte du prix de la propriété. Plusieurs autres facteurs tels que : l’ancienneté du bien immobilier, son état, les équipements qui y sont et l’emplacement de cette propriété devront être pris en compte. Divers sites internet vous permettront d’obtenir une estimation du prix du bien immobilier en tenant compte des critères précédemment listés.

A découvrir également : Comment investir dans l'or ?

Prendre en compte le délai de mise en vente de la propriété

Un autre critère primordial à prendre en compte est le délai de mise en vente de la propriété. Connaître depuis combien de temps un bien immobilier est disponible sur le marché vous permettra de bien orienter vos négociations. Il va sans dire qu’un bien disponible sur le marché depuis un mois n’aura pas la même valeur qu’un autre disponible depuis quatre mois. Une période trop importante est le signe d’une propriété surévalué. Le prix obtenu grâce à la première estimation pourra donc être réduit en tenant compte de cet aspect.

Évaluez le prix des travaux à réaliser sur la propriété

Anticiper sur les travaux à réaliser après l’achat de la propriété vous permettra de faire descendre le prix de vente. En effet,  si les travaux de rénovation sont à votre charge, un bon argumentaire obligera le propriétaire à faire une concession sur le prix de vente du bien immobilier.  Les travaux de rénovation à réaliser sur la propriété peuvent avoir rapport avec l’esthétique des lieux, le confort ou encore une totale réhabilitation. Pour être certain que l’estimation réalisée est correcte, vous avez la possibilité de faire appel à un professionnel du milieu.

A lire également : Trois raisons d’investir dans l’immobilier

Afin de n’omettre aucun travaux, il est généralement conseillé d’examiner avec attention le dossier de diagnostics techniques (DDT). Ce dossier devra normalement être mis à votre disposition dès une première visite.  Sur ce dossier figure diagnostic gaz, électricité, amiante, plomb et bien d’autres que vous êtes prié de lire minutieusement. Le DDT est un document établi par des experts qui en fonction de leurs observations recommandent des travaux de réhabilitation à réaliser dans un délai précis.

Demandez de l’aide à un agent immobilier

Si vous sentez ne pas être en mesure de négocier convenablement le prix de la propriété, faites appel aux services d’un agent immobilierL’avis d’un professionnel qui maîtrise le marché de l’immobilier vous permettra de bien orienter les négociations. Vous pouvez grâce à lui revoir votre argumentaire de négociation et vérifier si vos précédentes estimations sont correctes.