Les avantages de l’état des lieux d’une location meublée pour le propriétaire et le locataire

Les avantages de l’état des lieux d’une location meublée pour le propriétaire et le locataire

Un état des lieux pour une location meublée est nécessaire afin d’éviter les litiges et permettre une remise en état des lieux, que ce soit au début ou à la fin de la location.

Un état des lieux est une formalité obligatoire

D’un point de vue légal, selon la Loi Alur, le bailleur et le locataire sont tous tenus de faire un état des lieux au début de la location lors de la remise des clés au locataire et à la fin de la location, lorsque ce dernier rendra les clés au propriétaire. Cela permettra d’établir une description détaillée de l’état :

A voir aussi : Pourquoi choisir une agence immobilière pour la location de son appartement?

  • Du bien à louer,
  • Des mobiliers,
  • Des équipements,
  • Pièce par pièce,
  • Du sol,
  • Des murs,
  • Du plafond.

Un formulaire spécifique est utilisé à cet effet. L’état des lieux est obligatoire, qu’il s’agisse d’une location vide ou meublée si le bien est considéré en tant que résidence principale. S’il s’agit d’une résidence secondaire, ce n’est pas obligatoire mais reste souhaitable afin d’obtenir une remise en bon état, permettre une négociation de tarif et éviter tous risques de conflits en cas de graves détériorations non signalées dès le départ.

L’utilité d’un état des lieux location

Louer un bien est un investissement et ne doit pas se faire à la légère. La localisation d’un bien et son tarif sont tout aussi importants que son état. C’est un critère important qui vous permettra de décider de louer un logement ou non. Si le locatif est en bon état, cela influera sur le montant du dépôt de garantie. Toutes les traces d’usures doivent être relevées : il faudra vérifier s’il y a des mites, l’état de la plomberie, s’il y a des moisissures qui peuvent être dangereuses, des traces d’éléments ou des matériaux interdits en construction qui pourraient remettre la mise en location en cause. Il ne faudra pas oublier de prendre les relevés de compteurs et de remplir correctement tous les champs du formulaire état des lieux location meublée. Celui-ci peut être téléchargé en ligne.

A découvrir également : Quel est l’avantage de louer meublé ?

Cette formalité fait état de la bonne foi des deux parties par rapport au bien et évitera d’avoir recours à un huissier en cas de litiges. Elle servira de preuve pour une transaction transparente et exempte de toutes contradictions. Le propriétaire comme le locataire doivent tous deux être très attentifs. Il en sera de même à la fin de la location. Les usures normales ne devront pas être souscrites, ce qui ne sera pas le cas des détériorations apparentes qui seront alors déduites de la caution.

Signature du contrat de bail

Voici ce qu’il faut savoir sur le contrat de bail que vous signerez avant de pouvoir occuper les lieux :

Les obligations

La signature du contrat de bail et le formulaire d’état des lieux marqueront le début de la location. Les clauses doivent être bien étudiées car il faudra faire appel à un huissier si certaines d’entre elles sont abusives

Les dispositions 

Le locataire aura le droit de demander au propriétaire de réaliser des travaux de remise en état si des dégradations sont constatées, avec des équipements vétustes qui ont été notifiés dans l’état des lieux. Il aura également un délai de 10 jours pour ajouter des éléments non constatés lors de l’état des lieux. Une fois installé et en ayant mis en marche tous les équipements, si des défauts surviennent, il peut encore les mettre sur le formulaire. Le bailleur est dans l’obligation de prendre ces remarques en compte car dans le cas contraire, le locataire fera appel à la commission départementale de conciliation.

Si aucune différence n’est constatée à l’entrée et à la sortie, l’état des lieux attestera alors que le bien, le mobilier et les équipements sont en bon état de marche, correctement entretenus et propres. Le locataire ne pourra donc pas faire de réclamations et demander des travaux de réparation au-delà du délai imparti de 10 jours. Un document unique est actuellement disponible pour établir un état des lieux d’entrée et de sortie, mais il est préférable de les séparer afin d’éviter toute confusion.

2