Astuces pour obtenir le prix d’un appartement à tours

Astuces pour obtenir le prix d’un appartement à tours

Lorsque l’on souhaite acheter un appartement à Tours, il est important de bien négocier le prix afin de réaliser une bonne affaire. Mais comme vous le savez, il n’est pas toujours facile de savoir comment obtenir le meilleur prix. Découvrons donc les principales astuces pour obtenir le prix d’un appartement à Tours. 

Faites une estimation du prix du bien immobilier

Avant de faire une offre pour l’achat appartement tours, il est important de connaître la valeur réelle du bien immobilier. Pour cela, vous pouvez :

A lire également : Pourquoi opter pour une visite virtuelle ?

  • Consulter les annonces immobilières en ligne
  • Demander l’avis d’un professionnel de l’immobilier
  • Vous renseigner sur les prix pratiqués dans le quartier où se situe le bien immobilier

Par exemple, si vous cherchez à acheter un appartement de 50 mètres carrés dans le quartier des Prébendes à Tours, vous pouvez consulter les annonces récentes de biens vendus dans ce quartier pour savoir que le prix moyen au mètre carré est d’environ 3000 euros. Ainsi, vous pouvez estimer que le prix de vente d’un appartement de 50 mètres carrés devrait se situer entre 150 000 et 160 000 euros.

Soyez prêt à négocier

La négociation est une étape importante dans l’achat d’un appartement à Tours. Il est donc essentiel d’être prêt à négocier le prix du bien immobilier. Pour cela, vous pouvez faire une offre en dessous du prix demandé par le vendeur. Cependant, il est important de ne pas faire une offre trop basse afin de ne pas risquer de perdre le bien immobilier.

A lire aussi : Pourquoi acheter un appartement à 3 vallées à Courchevel ?

Jouez sur les avantages

Si vous ne souhaitez pas négocier le prix du bien immobilier, vous pouvez jouer sur les avantages. Par exemple, vous pouvez proposer de payer rapidement, d’acheter le bien immobilier en l’état, ou encore de prendre en charge les frais de notaire.

Renseignez-vous sur les potentielles charges et les frais annexes

Vous devez aussi vous renseigner sur les charges liées au bien immobilier, comme les charges de copropriété, les taxes foncières ou encore les charges de chauffage. Mais vous devez aussi considérer les frais annexes comme les frais de notaire, les frais d’agence immobilière et les frais de syndic. Si ces charges sont élevées, cela peut être une raison de négocier le prix du bien immobilier.

N’oubliez pas que si vous achetez un appartement de 100 000 euros à Tours, les frais de notaire s’élèveront à environ 8 000 euros. Si vous passez par une agence immobilière, vous devrez également payer des frais d’agence qui représentent généralement entre 3 et 5% du prix d’achat. De plus, si l’appartement se trouve dans une copropriété, il faudra également prendre en compte les frais de syndic qui peuvent varier selon la taille de la copropriété et les services proposés.

Prenez en compte l’état du bien immobilier

L’état du bien immobilier peut être un critère de négociation. Si des travaux sont nécessaires, cela peut être une raison de proposer un prix inférieur. À l’inverse, si le bien immobilier est en excellent état, le vendeur peut être plus difficile à convaincre de baisser le prix.